Dynamisme et Questionnements au Coeur du Suisse Podcast Festival 2023 à Zurich

Le vendredi 3 novembre 2023, Zurich s’est animée au rythme du Suisse Podcast Festival dans l’enceinte innovante de « Kraftwerk ». Cette édition a marqué les esprits par son mélange d’ateliers pratiques et de conférences éclairantes, toutes centrées sur la sphère en pleine expansion du podcasting.

Un des moments forts de l’événement a été le panel dirigé par Matthias Ackeret, figure de proue du magazine en ligne Persönlich, réunissant des acteurs clés du podcasting suisse. Matthias Daum de DIE ZEIT, Mirja Gabathuler de Tamedia, Vivienne Kuster de Republik et Beat Soltermann de SRF ont discuté des défis et stratégies entourant le podcast dans les médias suisses.

La conversation s’est ouverte sur l’ancienneté de la technologie du podcast, avec une mention spéciale pour la Romandie, fier berceau du plus ancien podcasteur suisse. S’en sont suivies des réflexions sur le contenu natif par rapport au rediffusé, soulignant une préférence pour le premier, considéré comme plus authentique et engageant.

Les intervenants ont également abordé le feedback des auditeurs et l’importance des plateformes d’écoute. Vivienne Kuster de republik a révélé le désir de leur audience pour des transcriptions textuelles des épisodes, tandis que Beat Soltermann de SRF a évoqué en off les difficultés internes à promouvoir la création de podcasts natifs.

La distinction entre les animateurs radio traditionnels et les podcasteurs a été un sujet de débat, révélant que si les compétences peuvent se chevaucher, l’approche et le style de présentation peuvent grandement différer. Le panel a aussi souligné que la stratégie et l’audience demeurent des préoccupations majeures, avec des stratégies de publicité et de promotion en ligne évoquées par Matthias Daum.

Un sujet brûlant a été la mesure d’audience. Malgré l’existence d’outils comme ceux de l’IAB, Médiamétrie et de l’ACPM OJD déjà en place dans quelques pays d’’Europe comme en France, aucun des panélistes n’a donné de chiffres précis sur leur audience respective, préférant discuter de ce qui constitue un « podcast réussi ». L’Allemagne a été citée comme exemple et comparaison en matière de suivi d’audience.

Le festival a aussi mis en lumière la diversité de son public, majoritairement féminin, et a souligné l’importance de l’humour, de l’ironie et de l’improvisation dans la création de podcasts. Malgré une préparation minutieuse révélée par la plupart des producteurs présents, la conclusion du débat a laissé certains participants sur leur faim, faute de solutions concrètes concernant le calcul de l’audience.

Rencontre avec Dino Giglio, Fondateur & directeur Inspiré par les formats radio italiens, Dino a été attiré très tôt par la branche radio : ce professionnel de la radio et enseignant à la HWZ compte parmi les figures radiophoniques les plus connues de Suisse. Il est surtout l’initiateur de ce rendez-vous qui va s’inscrire dans le temps: Le Suisse Podcast Festival.

Quelle a été la principale motivation pour créer ce festival et ce prix ?

La scène podcast suisse est jeune et très dynamique. Mais aussi hétérogène et décentralisée. Avec le Suisse Podcast Festival, nous voulons créer un melting-pot où l’on peut se rencontrer, échanger et aussi se former.

Le festival complète idéalement la Suisse Podcast App, qui permet d’écouter en un seul lieu les meilleurs podcasts suisses et ceux qui ont le plus de succès, ainsi que les Suisse Podcast Awards, lors desquels les meilleurs podcasteurs* sont récompensés par un jury de spécialistes renommés.

Comment avez-vous sélectionné les membres des différents panels ?

Le thème principal du premier Suisse Podcast Festival était l’avenir du podcasting, en français : The Future of Podcasting. L’objectif était de discuter des tendances et de se mettre d’accord sur celles qui sont déterminantes. Les discussions ont été menées par des acteurs renommés issus de différents domaines, à savoir les médias, la publicité, l’économie et la scène du podcasting. L’essentiel des débats : l’importance des podcasts va continuer à augmenter. Et à l’avenir, les podcasts seront aussi pertinents dans le monde des médias que dans celui de la communication d’entreprise.

Comment avez-vous choisi les thèmes des ateliers ?

On peut apprendre des meilleurs : c’est pourquoi nous avons demandé à des podcasteurs* suisses à succès et disposant d’un grand savoir-faire de nous parler d’eux et de leurs meilleurs cas. Comme Kafi Freitag, Franziska von Grünigen ou Matthias Daum.

En complément, nous avons demandé à des spécialistes d’aborder des thèmes qui préoccupent actuellement la scène du podcast. Comme par exemple l’influence de l’intelligence artistique sur les podcasts, la commercialisation des podcasts et la disponibilité idéale des podcasts dans l’univers des plateformes numériques.

Comment voyez-vous le marché du podcast en Suisse alémanique dans son ensemble (offres, public, intérêt des marques/entreprises, etc.)

L’étude Mach publiée cette semaine montre que 12% des Suisses* consomment régulièrement des podcasts. La tendance est à la hausse. Les podcasts sont en plein essor – on en compte déjà plus de 1’000 en Suisse.

Ce qui est particulièrement intéressant pour les marques et les entreprises, c’est que les podcasts sont encore plus consommés par le groupe cible des 14-34 ans, qui est sensible à la publicité, et ce plusieurs fois par semaine. Il s’agit d’un groupe cible qui présente un niveau de formation élevé et qui utilise les contributions audio comme source d’information pour les vacances, l’électronique de divertissement ou les formations continues.

Une suite du Suisse Podcast Festival est-elle prévue pour l’année prochaine ?

Oui, le Suisse Podcast Festival aura de nouveau lieu l’année prochaine à Zurich, du vendredi 8 au dimanche 10 novembre 2024. L’épicentre du festival restera le Startup-Hub dans la centrale électrique.

En somme, le Suisse Podcast Festival a brillé par sa capacité à rassembler des esprits créatifs et à mettre en lumière les enjeux actuels du podcasting pour les marques, les entreprises et leur marketing, tout en laissant ouverte la voie à l’évolution continue et à la discussion dans ce domaine média dynamique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.